Dernière mise à jour le 21 Avril, 2014


Les arbres exceptionnels par leur âge, leurs dimensions, leurs formes, leur passé ou encore leur légende sont appelés Arbres Remarquables.
Ces ligneux représentent un patrimoine naturel et culturel qui doit être conservé.


Comment identifier un arbre remarquable ?
Âge

L'Âge avancé d'un arbre est un paramètre important.
La consultation d'archives (carte postales, gravures...), la localisation de l'arbre et son environnement ainsi que et les témoignages permettent d'estimer l'âge d'un arbre tout en conservant son intégrité.
Eléments visibles indiquant des signes de vieillesse:

  • arbre peu vigoureux (croissance lente, peu de feuilles en saison...)
  • aspect irrégulier du tronc et des branches (présence de bourrelets, tronc creux, contreforts importants...)

Ce critère dépend de l'essence: un if de 500 ans n'est pas exceptionnel, un hêtre de 500 ans serait exceptionnel.

Exemples:
Critères physiques
La hauteur:

La mesure de la hauteur peut se faire à l'aide d'une croix de bûcheron, facile à concevoir et utiliser.
Ce critère dépend de l'essence, (ex: une hauteur de 25m ne suffit pas à un pin laricio pour en faire un arbre remarquable, un olivier de plus de 15m est exceptionnel).

La circonférence:

la circonférence d'un arbre se mesure à 1.3m du sol, dans un plan perpendiculaire à l'axe du tronc. Comme pour la hauteur ce caractère dépend de l'essence (ex: un châtaigner de 4m n'est pas exceptionnel alors que c'est le cas pour un érable de Montpellier de plus de 3 mètres de circonférence).

Exemples:
Historique et croyances

L'arbre a-t-il un intérêt historique (associé à un personnage historique, témoin de faits historiques, planté lors d'un évènement...) ?
L'arbre est-il associé à une légende ou à une croyance religieuse ou païenne ?

Exemples:
Critères esthétiques

Morphologie et physionomie (aspect tortueux, enlacé, rectitude, forme animale, arbre taillé originalement, couleurs, envergure...), association du ligneux avec le minéral, intérêt paysagé.

Exemples:
Critères biologiques

L'arbre a-t-il un fonctionnement original, présente t-il des adaptations particulières au milieu, a-t-il des particularités physiologiques (ex: blanchissement d'une partie du feuillage...)?

Exemples:
  • le chêne du rocher canon en forêt de Fontainebleau (Seine et Marne). Posé sur un rocher, ce chêne a un développement particulièrement lent.
Autres critères

L'arbre se trouve-t-il hors de son milieu naturel de répartition?
l'arbre est-il isolé ou intégré dans un peuplement remarquable?

Exemples:

Un arbre présentant un ou plusieurs de ces critères pourra être dit remarquable, cependant cette appréciation laisse aussi une place à la subjectivité.
L'association A.R.B.R.E.S. s'intéresse particulièrement aux arbres remarquables à portée nationale.



< haut de la page


Les arbres remarquables par département




La liste des arbres présentés dans les pages suivantes est non exhaustive. Si vous rencontrez des erreurs ou des informations à mettre a jour, merci de nous contacter.

< haut de la page